Publié le 18 août 2015 par L’info du Nord de Sainte-Agathe

L’auteur France Légaré de Mont-Tremblant a initié les jeunes vacanciers du camp de jour de Sainte-Agathe aux plaisirs de l’écriture.

Mme Légaré est l’une des cinq auteurs qui ont participé au programme d’écriture “Histoires d’été”, créé et organisé par l’Association des auteurs des Laurentides (AAL) et offert cet été dans cinq camps de jour de la région. Rappelons que ce projet s’est mérité le Prix d’excellence en français Gaston-Miron en 2015, dans la catégorie Organismes.

Album jeunesse

En les aidant tout au long des étapes, de la recherche à l’écriture en passant par l’illustration, France Légaré a permis à des jeunes du camp de jour de Sainte-Agathe-des-Monts de créer un album jeunesse. “Ce que je retiens de cette magnifique semaine passée avec ces jeunes de 8 à 12 ans, c’est la lumière dans leurs yeux chaque fois qu’une idée leur traversait l’esprit”, a-t-elle indiqué. “Une joie émanait de leur être pendant qu’ils dessinaient ou qu’ils tentaient de se mettre dans la peau des personnages qu’ils découvraient au fil des heures que nous avons passées ensemble.”

Afin de respecter le thème choisi (Les trésors de mon village), les jeunes vacanciers devaient inventer une histoire à partir d’une anecdote, d’un lieu réel ou d’un fait authentique survenu dans la municipalité hôte. L’histoire créée, à Sainte-Agathe-des-Monts, s’intitule “Le médaillon du bonheur”. C’est l’aventure d’un groupe de jeunes de Sainte-Agathe-des-Monts interpellés par un étrange personnage alors qu’ils jouaient dans le cimetière. Le monstre du lac des Sables est en danger. Des chasseurs de trésors veulent s’emparer du médaillon du bonheur qu’il porte autour du cou. Les jeunes s’engagent alors à empêcher les ravisseurs de réaliser leur sombre méfait.

Le lancement de l’album illustré, créé par les jeunes du camp de jour de Sainte-Agathe-des-Monts, aura lieu, le dimanche 25 octobre de 10 à 12 heures, à la Place Lagny.

Le livre est disponible au bureau de l’Association des Auteurs des Laurentides.

L’auteure France Légaré pose en compagnie de quelques-uns des participants à ce projet. – Photo gracieuseté